Eléments de la COnsultation en médecine GENérale :
le programme de recherche ECOGEN
Synopsis

Contexte

Si quelques données sont disponibles sur les résultats de consultation en médecine générale, les motifs de consultation des patients en médecine générale ne sont pas connus en France. Les procédures de soins réalisées ou prescrites sont aussi très peu documentées, en dehors des actes tarifés.

Objectifs

Principal : Décrire la distribution des motifs de consultation associés aux principaux problèmes de santé (résultats de consultation) pris en charge en médecine générale en France.

Secondaires : décrire les procédures de soins (réalisées et programmées) associées aux principaux problèmes de santé et évaluer leur transférabilité à d’autres professionnels de santé (infirmières, pharmaciens, autres).

Evaluer les déterminants de la durée de la consultation en termes de motifs de consultation, de résultats de consultation, et de procédures de soins.

Ancillaires : Des objectifs plus spécifiques seront définis avec les Internes participant au projet afin de constituer le sujet de leur thèse d’exercice, éventuellement dans le cadre de thèses conjointes (en binôme).

Méthodes

Schéma d’étude : Etude transversale nationale multicentrique.

Investigateurs : Internes en stage supervisé (de niveau 1) des différentes Facultés de médecine françaises. Chaque Interne sera formé au recueil et à l’analyse des données lors d’un séminaire centralisé d’une journée et demie, de même que le Chef de Clinique ou enseignant associé qui l’encadrera.

Critères d’inclusion : Toutes les consultations rencontrées un jour donné (ou deux demi-journées) par semaine, sur une période synchrone de 5 mois durant leur stage chez le praticien. Si l’Interne est en stage sur plusieurs sites, les données seront recueillies en alternance chez les différents Maîtres de stage universitaires.

Recueil des données : Les données seront classées selon la classification internationale des soins primaires (CISP-2, Wonca) et saisies dans une base de données centralisée à partir d’un site Web dédié au projet. Les Maîtres de stage universitaires réaliseront une « contre-évaluation » de la transférabilité des procédures sur un échantillon de 20 consultations, qui leur sera indemnisée.

Effectifs : Après fusion des données de chaque centre, l’effectif attendu est d’au moins 20 000 consultations. Chaque Interne pourra analyser la base de données globale pour réaliser son travail de thèse.

Impact attendu

Mieux connaître l’activité des médecins généralistes français en termes de diagnostic et de traitement, notamment la part de la prévention.

Mieux connaître les procédures de soins réalisées et programmées, ce qui pourrait contribuer à fonder une future réforme de la tarification des consultations sur des données objectives.

Calendrier

Juillet 2011 : recrutement des Chefs de clinique et associés encadrant les Internes

Juillet-septembre 2011 : recrutement d’un ou si possible deux Internes par Faculté

Novembre 2011 : formation des Internes et Chefs de clinques / associés à Lyon (4-5/11) ou Vincennes (18-19/11). Finalisation de l’objectif de la thèse.

24-25 novembre 2011 : réunion (atelier) avec les Chefs de clinique lors du Congrès du CNGE (Bordeaux)

Décembre 2011-avril 2012 : recueil des données

Mai 2012- octobre 2012 : analyse des données

Novembre 2012 : symposium de restitution des principaux résultats lors du Congrès du CNGE (Lyon)

Début 2013 : Publication des principaux résultats dans un numéro spécial de la revue exercer.

Partenariat méthodologique

Pôle IMER, Hospices Civils de Lyon (Anne-Marie Schott, Angélique Denis)

Coordination

Dr Laurent Letrilliart, DMG de l’Université de Lyon 1, Conseil scientifique du CNGE

laurent.letrilliart@wanadoo.fr – 06 24 17 87 76

Dr Alain Mercier, DMG de l’Université de Rouen, CNGE Recherche

alain.mercier@univ-rouen.fr – 06 12 80 19 47